Bienvenue sur l'ancien forum du CKCA

Ancien Forum du Canoë Kayak Club d'Annecy
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ASSEMBLEE GENERALE DU 16 DECEMBRE 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 312
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: ASSEMBLEE GENERALE DU 16 DECEMBRE 2011   Jeu 29 Mar - 14:50

Accueil et émargement des adhérents.

Le quorum étant atteint (41 membres votant sur 85, « votant » signifiant licencié depuis plus de 6 mois et à jour de cotisation), la séance est ouverte à 20h15.

Personne excusée : Jean Luc RIGAUT, Maire d’Annecy et licencié du Club.

Remerciements à M. François SCAVINI, Maire adjoint chargé des sports à la mairie d’Annecy, M. Christian GUIGNIER président du comité départemental, M. Christian PHILIPPE-JANON, journaliste pour le Dauphiné Libéré.

Remerciements divers :

Joël BUESSLER remercie les différents partenaires qui aident le Club régulièrement ou plus ponctuellement :
•La mairie d’Annecy et le service des sports pour les subventions, aide morale et matérielle,
•L’équipe municipale de la base nautique et les autres clubs (CNA, CSA, SRVA) qui nous soutiennent et avec qui nous collaborons de manière intelligente et sympathique,
•Le comité de direction et les membres du bureau qui gèrent les affaires courantes,
•Les parents, les jeunes,
•Tous les licenciés du CKCA qui s’investissent tout au long de l’année pour son fonctionnement et l’encadrement des activités

Un remerciement particulier adressé aux licenciés venus nombreux pour participer à l’assemblée générale.

Suite à la démission de Monique BEAUDET du poste de présidente de l’association début 2011, le bureau a été réorganisé de façon à permettre le fonctionnement de l’association jusqu’à cette assemblée générale, où deux postes sont à pourvoir au sein du comité directeur. C’est Joël BUESSLER qui a pris en charge la présidence pendant cette période, Virginie COLLOT a pour sa part pris en charge le poste de trésorière. Monique BEAUDET et Nicolas TROTOUX étaient vice-présidents.
De nouvelles élections auront lieu pour le bureau lors de la prochaine réunion du comité de direction, début 2012.

Le bureau remercie vivement Monique BEAUDET pour son engagement et le travail accompli depuis plus de 5 ans au sein du CKCA.
Elle vient par ailleurs de recevoir, par la DDCS, la médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports, récompense saluée et applaudie par l’assemblée générale et que Monique souhaite partager avec tous ceux et celles qui l’ont accompagné et entouré.

L’assemblée générale porte sur la saison 2011 du 1er septembre 2010 au 31 août 2011.

Rapport moral du président

Le rapport moral qui suit retrace la vie du club et ses activités sur la saison de septembre 2010 à fin août 2011.

1.Activités associatives :
Le comité de direction s’est réuni 4 fois durant la période septembre 2010 à septembre 2011. Il est composé de 16 membres élus + 1 membre coopté (cf compte rendu AG du 11/12/2009), 2 consultants (Vincent BEROUD et Pierrick MAUJEAN) et un invité (Frédéric SCOTTON).
Parallèlement, le bureau s’est réuni une dizaine de fois pour gérer les affaires courantes, suivre les salariés et préparer les travaux du comité.

Cette année a été marquée par la démission de Monique BEAUDET du poste de présidente et la nomination « provisoire » de Joël BUESSLER à ce poste pour assurer la continuité jusqu’à la prochaine assemblée générale.
Virginie COLLOT a pris le poste de trésorière, le reste du bureau restant inchangé et Monique restant en qualité de vice-présidente.
L’investissement important des bénévoles au comité de direction est un facteur essentiel à la réussite des projets et à la bonne gestion du club. Elle a été cette année particulièrement importante, solidaire et la participation aux réunions en est le meilleur exemple.

La participation des bénévoles dans le club se traduit également par une mobilisation importante lors des manifestations organisées par le club ou en partenariat. Cela a été le cas lors de l’organisation du sélectif régional slalom du Fier où les parents et compétiteurs ont assuré l’organisation matérielle et l’accueil des compétiteurs. Le tournoi régional de Kayak Polo a été également un temps fort du club, autant pour la partie sportive avec l’accueil de plus de 10 équipes, que par l’animation générée à la plage de l’Impérial par une journée de grande affluence. Là encore, les bénévoles ont été efficaces et présents. En Dragon Boat, pas de manifestation sur cet exercice mais on retiendra la participation du club à la course internationale pour le développement durable avec KSF à M’Bao au Sénégal en mars 2011 (40 personnes ont fait le déplacement).

L’autre champ d’investissement bénévole concerne l’encadrement des jeunes dans le cadre de l’école de pagaie et des activités club jeune et adultes. Des jeunes formés AMFPC , participent régulièrement à l’encadrement des jeunes le lundi soir, mercredi après-midi et le samedi en soutien aux cadres salariés. Cet encadrement bénévole s’avère de plus en plus nécessaire et vital pour le club. Sans ces entraîneurs bénévoles le club ne serait plus en mesure d’assurer l’encadrement des entraînements sur autant de plages horaires.

Nous avons pu également compter sur des licenciés et/ou sympathisants experts dans leurs domaines pour nous aider et nous soutenir sur des dossiers complexes (Conseil juridique, expertise comptable, réparations et entretien du matériel, organisation de manifestations…) et nous les en remercions chaleureusement.

Votre présence ce soir montre également votre intérêt pour le fonctionnement de l’association et votre mobilisation pour l’avenir du club et du kayak à Annecy.

2.Salariés du club :
Comme annoncé lors de l’assemblée générale de 2010, le contrat de Grégory a été transformé en CDI dans l’objectif de stabiliser l’emploi au sein du club et de poursuivre le développement de l’activité slalom et kayak de mer.

Malgré nos efforts, nous n’avons pas été en mesure de renouveler le contrat aidé de Stéphanie MATHIEUX et avons fait le choix de recruter une nouvelle secrétaire en contrat aidé CUI. En effet, l’activité du club nécessite une présence d’une secrétaire quasi permanente au vu de la charge comptable et administrative générée par les activités traditionnelles et accessoires.
Alicia VU, nous a donc rejoints en avril 2011 pour un CDD de 6 mois en contrat aidé porté par SEA 74. A l’issue de cette période, nous avons pu reconduire celui-ci pour 6 mois sous conditions posées par pôle emploi de lui assurer une formation comptable et d’augmenter de 4 heures son volume hebdomadaire.

Pour compléter l’équipe de cadres, nous avons dû faire appel à des intervenants extérieurs (prestataire sportif) pour assurer l’encadrement des groupes scolaires et associatifs. Rémi GOUDIN, Lucie BEAUDET ont donc été sollicités pour ces renforts.
La masse salariale du club reste le point le plus sensible de la gestion du club et les activités accessoires développées depuis de nombreuses années pour assurer un apport financier substantiel ne remplissent plus ce rôle étant elles-mêmes génératrices de charges de personnel. L’organisation des stages d’été, des prestations aux groupes et aux scolaires ainsi que la mise à disposition découverte sont soumises à des pressions réglementaires et fiscales qui limitent leur « rentabilité » et leur marge de développement.

3.Activités sportives :
Nous avons eu comme guide à nos travaux, le colloque de 2008 qui fixait les orientations du club pour l’olympiade. Une évaluation intermédiaire a été faite en mai 2010 pour identifier les évolutions de chaque discipline au sein du club et repréciser les priorités.

Nous avions lors de l’assemblée générale 2010, réaffirmé certaines orientations et prises de position concernant la place et les perspectives de développement de chacune des activités pratiquées au CKCA.
Nous avons cette année poursuivi les objectifs fixés par ce colloque et les poursuivrons jusqu’à la prochaine olympiade.

Le CKCA s’est positionné clairement comme un club formateur. L’objectif étant de former des jeunes kayakistes polyvalents pour ensuite leur permettre de choisir une ou deux disciplines spécifiques. Jusqu’à présent nous assurions une prise en charge technique des jeunes cadets et juniors dans un objectif de sélection en pôle espoir ou une orientation vers des structures de haut niveau pour ceux désirant s’engager dans cette voie. Le désengagement de l’état de ces structures de haut niveau, la fin probable des pôles espoirs nous interroge sur l’avenir de nos jeunes. Le CKCA ayant fait un choix de formation et de polyvalence n’est pas actuellement en mesure d’assurer un accompagnement technique et de qualité aux jeunes souhaitant faire du haut niveau. Le CRCK Rhône alpes tente de suppléer à ce manque par des dispositifs de sélection et de formation complémentaires.
Ce point sera au cœur des débats préparatoire au prochain colloque qui nous guidera pour les quatre prochaines années olympiques.

a.Ecole de Pagaie jeune : de poussins à minimes : 14
Les jeunes ont la possibilité de découvrir toutes les disciplines du club. L’orientation sur une ou deux disciplines (bivalence) intervient à partir de minime 2 / cadets.

b.Course en ligne (cadets / junior) : 30
L’objectif à l’horizon 2012 était d’augmenter l’effectif et d’avoir des résultats significatifs en championnat de France. Cet objectif a été largement atteint au regard des résultats de cette saison tant en nombre de licenciés que de palmarès. Le gel des investissements a néanmoins perturbé l’organisation des entraînements en ne permettant pas à tous les compétiteurs jeunes de disposer du matériel adapté. (cf Vitals).

c.Slalom : 19
L’objectif était de former un groupe de minimes, en école de pagaie pour les former petits et structurer un groupe. La désaffection et l’abandon de la discipline par un groupe de minimes en septembre dernier a laissé un trou dans l’effectif (1 seul minime sur cette saison).
Malgré l’investissement salarial sur cette activité et les bons résultats aux championnats, cette activité ne s’est pas développée comme espérée. Nous restons tous attachés à préserver les sports d’eau vive au sein du CKCA et comptons sur le soutien de tous pour permettre aux jeunes de continuer de pratiquer cette discipline au sein du club.

d.Dragon Boat : 48
Il était prévu à l’horizon 2012 de créer une équipe de compétition pour les championnats de France et du monde avec parallèlement la création d’une école de pagaie couleur et que cette discipline puisse s’autofinancer. Ces objectifs sont largement attends et même dépassés. L’engouement pour le DB autant d’un point de vue sportif que bénévoles a permis à cette discipline de se faire une réelle place tant dans le club qu’au sein des instances fédérales. Nous avons largement contribué à la création du championnat de France, à la création d’une formation de barreur et la formalisation de protocoles de sécurité.
Le groupe DB est maintenant autonome tant pour ses entraînements que pour le suivi de ses projets. Les cadres techniques n’intervenant plus qu’en assistance technique et pédagogique.

e.Descente : 4
Le fonctionnement de cette discipline ne concerne plus que des licenciés « autonomes ». Les conseils techniques et l’encadrement sont assurés par l’environnement familial des compétiteurs. De bons résultats encore cette année.

f.Polo : 16
Une saison 2010/2011 haute en couleur pour une discipline toute jeune au CKCA, champion régionaux et participation à la demi-finale de championnat N4H. L’objectif 2012 est déjà largement dépassé. Malgré tout, l’effectif réduit du début de saison 2011/2012 nous ne permet de poursuivre l’aventure pour cette année qu’en championnat régional.

g.Kayak de mer : 45
Activité de loisir sportif qui touche une part importante des licenciés (25 %) mais qui peine à se structurer. Un grand turn over (réflexe de consommation) mais également une volonté d’autonomie (passage des pagaies couleurs pour navigation autonome) rendent le groupe fluctuant. Un noyau d’acharnés préservent la continuité de l’activité durant l’hiver et les projets rares mais très fédérateurs (randonnée lac du Bourget/Aiguebelette, sortie pique nique hivernale, sorties « coucher de soleil » estivales…) remportent un vif succès.

Un stage Eau vive a également été organisé cette année à Embrun, dans le cadre de la formation moniteur de Sébastien. Le groupe important a répondu présent (plus de 30 pers.) ce stage a permis de réunir des jeunes et adultes qu’ils soient compétiteurs ou « loisir ».


h.Stages d’été :
Pépinière du club, nous avons cette année connu une réelle augmentation d’effectif, qui s’est concrétisée par des nouvelles licences à la rentrée, grâce à la collaboration avec le club de voile pour des stages voile / kayak, ce qui a sauvé l’été.
Nous avions afin de permettre l’encadrement de ces jeunes par les AMFPC inscrit ces stages dans le cursus pagaie couleur. Cela n’a pas suffi d’un point de vu réglementaire et nous sommes amenés cette année à reconsidérer ces stages non plus comme activité accessoire mais réellement comme une formation pagaie couleur et de considérer ces stagiaires comme adhérents à part entière. D’où la proposition de modification des statuts. Sans quoi, nous ne serons plus en mesure de proposer ces stages dans les mêmes conditions financières avec les conséquences sur les effectifs que cela entraînera.

4.Activités accessoires :

a.Mise à disposition découverte
Depuis le contrôle de la répression des fraudes (que nous avait envoyé un prestataire privé sur les conseils de la DDCS) en 2009, nous avions modifié nos statuts afin d’être en conformité avec la règlementation fiscale. Ceci nous permettant de continuer à mettre à disposition des kayaks durant l’été à des personnes désireuses de découvrir l’activité en étant par ailleurs assurées par la FFCK au titre de la licence tempo journée. Cette activité est assurée par les jeunes bénévoles du club sous la tutelle d’adultes licenciés durant les week ends. Elle a encore cet été permis de faire découvrir à 430 personnes l’activité et représenté un apport financier modeste mais nécessaire.

b.Sessions d’initiation aux scolaires :
Nous avons accueilli nos partenaires habituels qui intègrent l’activité kayak dans leurs cursus scolaires. A noter que les écoles accueillies sont toutes extérieures à Annecy ou privées, la ville disposant de sa propre offre d’activité kayak pour les scolaires. Malgré la reforme de l’EPS en lycée qui ne permet plus aux lycées d’intégrer le kayak en seconde et première, la demande de la part des collèges est en constante progression. Nous avons également accueillis sur des séances Dragon Boat des groupes d’adultes demandeurs d’emploi en insertion.
Cette activité répond à nos missions de formation et de découverte de l’activité mais n’est guère source de nouvelles licences. Se pose la question de la fonction économique de cette activité qui malgré l’apport de financement qu’elle représente, mobilise notre encadrement et nous oblige à le renforcer par des prestataires extérieurs. Le volume d’activité nous oblige également à renouveler et compléter notre parc de bateau d’initiation.

c.Séminaires entreprises :
Il a été décidé de ne plus assurer de prestations à des entreprises du secteur privé afin de rester dans le cadre fiscal légal. Le CKCA a par contre signé une convention avec SARL Dragon Boat Attitude, afin de garantir un partenariat et une réciprocité dans l’utilisation du matériel.
En résumé, DBA loue le matériel du CKCA pour ses prestations sur le lac dans la baie d’Annecy. DBA étant par ailleurs fournisseur de matériel en location pour les manifestations DB du club, au tarif « fédéral ».

5.Positionnement régional et national du club :
Le CKCA reste et confirme sa place de plus grand club de Rhône alpes en nombre de licenciés. A l’instar de la majorité des clubs qui peinent à préserver leur activité et leurs licenciés, le CKCA a connu depuis 5 ans une progression sensible du nombre de licenciés adultes. Les licences jeunes restent néanmoins stagnantes et nous avons des difficultés à assurer la relève.
Le choix de diversifier les activités et de développer de nouvelles disciplines est à l’origine de cette progression.

6.Fonctionnement du club :
Après de nombreux manquements au règlement intérieur observés chez les licenciés, il a été nécessaire en fin d’exercice de rappeler certaines règles de sécurité et de condition de pratique et d’accès au club. Notre activité est une activité dite à risque et la responsabilité du club est engagée dès lors que vous utilisez les locaux et le matériel du CKCA. Il est indispensable que chacun se sente concerné et responsable quant aux règles permettant le fonctionnement du club et la pratique en toute sécurité.


Questions sur le rapport moral :

N. Rivallant : Combien de réunions du comité de direction y a-t-il eu au cours de la saison ? Quelle est la date de la dernière ? Le Compte Rendu a-t-il été rédigé ?
Réponse : Il y a eu 5 réunions du comité de direction en 2011 (14/01/2011 – 18/03/2011 – 20/05/2011 – 09/09/2011 – 18/11/2011). La dernière date du 18 novembre 2011. Les comptes rendus de réunion du comité directeur sont soumis à l’approbation du comité directeur suivant avant diffusion, aussi le compte rendu de cette dernière réunion n’a pas encore été diffusé.
N. Rivallant demande à ce que soit mentionné sur le procès verbal de l’assemblée générale l’absence de ce compte rendu à ce jour, ce qui est chose faite.

Combien d’adhérents comptait cette année le CKCA ? Combien d’adhérents compte la région Rhône Alpes ?
Réponse : Au CKCA : 168 licenciés « Licence Canoë Plus », ainsi que 82 licenciés « Pagaies Couleurs ». Le comité Rhône Alpes comptait 2154 licenciés Canoë Plus en 2011.

Le licenciement de Grégory Lebourgeois n’est pas mentionné dans le rapport moral ?
Réponse : Le rapport moral traite de la saison sportive allant du 1er septembre 2010 au 31 août 2011, aussi le licenciement étant intervenu à la fin de l’année 2011, il n’est pas mentionné ici. Il sera abordé pour les projets et perspectives pour la prochaine saison, en fin de séance. Au cours de la saison relatée, le contrat a été transformé en CDI.

Sous quel type de contrat travaille la secrétaire ? Comment apparaissent les charges liées dans les comptes ?
Réponse : Alicia Vu bénéficie d’un contrat aidé par l’état de type Contrat Unique d’Insertion, destiné à faciliter le retour en milieu professionnel. Elle est employée par SEA 74 qui nous refacture une participation mensuelle à hauteur d’environ 20% du salaire. C’est un CDD 28h de 6 mois. Ces frais sont comptabilisés dans les charges salariales du compte de résultat.

Quelle analyse portez vous sur le « turn over » de 5 salariés depuis 2005 ?
Réponse : Concernant le poste de secrétaire, nous n’avons pas le choix. Faute de ressources suffisantes, il ne peut s’agir que d’un contrat aidé. Ces contrats sont toujours sur de courtes durées (3 à 6 mois maximum) et généralement non renouvelables. De plus, les dispositifs réglementaires évoluent sans cesse. C’est une contrainte forte car il faut régulièrement reformer les personnes. Toutefois, le travail qu’elles effectuent est essentiel à la bonne vie du club : accueil, secrétariat, facturation et gestion des paiements (relances nombreuses…), saisie comptable, organisation et planning d’accueil des groupes …
Concernant le second poste d’animateur / entraîneur : ce second poste a été créé au moment des « emplois jeunes » avec une aide importante de l’état. Depuis, le CKCA a sans cesse cherché à développer ses ressources pour pérenniser ce second poste, qui malgré tout est resté précaire dès lors que les aides des emplois jeunes ont totalement disparu. Le premier départ (Virgile) a été volontaire, pour changement d’activité professionnelle. Concernant Olivier, il a été employé en CDD de 8 mois avec coupure hivernale. Son départ pour Montpellier était également volontaire. Nous avons essayé avec Grégory de pérenniser ce poste sur l’année, mais après deux années de plein temps et deux exercices déficitaires malgré des efforts pour augmenter les recettes dans les activités annexes en particulier, nous n’arrivons pas à l’équilibre.

Pourquoi le CKCA est le seul club de la base nautique à employer une secrétaire ? Est-ce nécessaire ?
Réponse : Notre activité n’est pas comparable à celle du CNA (club d’Aviron) ou du CSA (club de Plongée). Les activités annexes (accueil de groupes, de scolaires, mise à disposition…), ajoutées aux tâches « courantes » de l’association génèrent un important travail de gestion, de comptabilité et d’accueil.
Le club dont l’activité se rapproche le plus du CKCA est la SRVA (club de Voile) qui emploie une secrétaire et une comptable en saison.
Compte tenu de notre taille de structure, et des nombreuses activités quotidiennes, la charge de travail et la disponibilité que cela demande (présence pour accueil, heures de permanence…) semble difficile voire impossible à confier à des bénévoles qui vont rapidement s’épuiser, ceci s’étant déjà produit dans le passé. Pour donner juste un exemple : pour chaque sortie ou compétition, une facture est établie pour chaque participant. Il faut ensuite gérer les paiements et les nombreuses relances. Rembourser les frais éventuels engagés…

Mme Chinal : Certains chèques émis en septembre n’ont pas encore été encaissés ? Comment cela se fait il ? Pourquoi Zoë Chinal, membre du comité de direction n’a pas été sollicitée pour la comptabilité ?
Réponse : La rentrée est une période très chargée au niveau « administratif » : gestion des prises de licences, compétitions, manifestations organisées par le CKCA, clôture de l’exercice comptable précédent pour établir le dossier de subvention municipale avant fin septembre,…Il faut ajouter à cela que Denise Moerman qui assurait jusqu’ici bénévolement la saisie et les bilans comptables a souhaité que la saisie soit reprise par le club pour ce nouvel exercice. Cela a donc nécessité un changement du mode d’organisation que l’on avait, l’achat d’un logiciel comptable et la prise en main de celui-ci. Par ailleurs, Alicia a connu ces dernières semaines plusieurs arrêts. Tout ceci fait qu’il y a effectivement eu un certain retard de pris, que nous nous activons pour rattraper. Les membres du bureau se sont mobilisés pour cela et nous avons été aidés par France-Danielle Maisonneuve qui s’est proposée plusieurs après midi en décembre pour travailler sur le sujet.
Lors des élections du bureau, en janvier 2011, nous avons cherché (longtemps) des volontaires pour les postes de trésorier et vice-trésorier. Zoë pouvait tout à fait se proposer, ou même proposer un renfort plus « ponctuel ». C’est finalement Virginie Collot et Anouck Pralus qui ont accepté ces fonctions.
Dans tous les cas, nous restons ouverts à toutes les bonnes volontés, et si nous ne lançons pas un appel général pour chacune des tâches, il ne faut pas hésiter à se proposer !
Virginie Collot précise toutefois que la comptabilité nécessite beaucoup de rigueur et de régularité, aussi ce ne sont pas tâches qui peuvent être assurées par trop de personnes en même temps.

Mme Chinal : Le poste de secrétaire sera-t-il renouvelé ? Sinon quelle organisation sera adoptée ensuite ?
Réponse : La question du maintien ou du renouvellement des postes est débattue par le comité directeur. Ce sera donc à l’ordre du jour des prochaines séances. Par ailleurs, les dispositifs d’emplois aidés sont susceptibles d’évoluer à court terme. L’organisation à adopter sera ensuite mise à l’étude. Si besoin, appel sera fait à des bénévoles même extérieurs au comité de direction.

Plusieurs personnes se portent volontaires devant l’assemblée.


Mise au vote du rapport moral :

POUR : 28 CONTRE : 11 ABSTENTION : 2

Le rapport moral est adopté par l’assemblée générale.

Rapport financier :

Voir compte de résultat, bilan et budget prévisionnel en annexe.

Le rapport financier est présenté par Virginie Collot, trésorière, et Joël Buessler, président.
Comme les années précédente, c’est Denise Moerman, comptable de métier, qui a assuré bénévolement la saisie comptable et la réalisation des bilans et comptes de résultats avec le bureau. Nous la remercions vivement.
Des éléments graphiques sont visibles ci après. Ils reprennent d’une part le prévisionnel et le réalisé pour 2010/2011, ainsi que le budget prévisionnel 2011/2012.

1.Bilan et compte de résultat de l’exercice 2010/2011

Nous observons cette année encore un déficit important de 5 300 €, et ce malgré le gel des investissements. Les charges de personnel représentent un gros poste de dépenses et nous n’arrivons pas à augmenter les recettes par le développement des activités annexes.
L’exercice 2010/11 présente un montant total de 136 316 € de charges, pour 130 982 € de produits.

Plus en détails, pour les dépenses, les 2 postes les plus importants sont les charges de personnel (conformes au prévisionnel) et les déplacements et compétitions. Toutefois, le prévisionnel sur ce poste n’est pas atteint en raison notamment d’un moins grand nombre de déplacement pour le dragon boat (mais de la même manière, les recettes correspondantes sont moindres).
De même, l’entretien des véhicules a coûté moins cher que prévu (peu de pannes – peu de déplacements avec le boxer vert).
Les postes administratif (qui incluent des frais de sous-traitance pour l’encadrement), assurances et frais divers, formation n’appellent pas de remarque particulière.
Les amortissements (investissements en matériel étalés sur plusieurs exercices) sont faibles pour cet exercice, en raison du gel des investissements décidé l’an dernier afin de tenter de conserver le second poste d’animateur / entraîneur. Aussi très peu de matériel a été acheté ou remplacé. Seuls les « achats de matériel » sont en augmentation et dépassent le prévisionnel ; il s’agit de matériel d’occasion, non amorti, qui a été acheté et de petit matériel indispensable (remplacement de gilets de sauvetage).

Pour les recettes, les 2 postes les plus significatifs sont les prestations qui représentent 46% des recettes (dont surtout les groupes scolaires = 30 000 €) et les subventions qui représentent 23% des recettes, pour un total de 30 000 € environ également. Ce poste est en baisse par rapport aux exercices précédents.
Les recettes des activités (déplacements) sont en dessous du prévisionnel, cela est en lien avec les dépenses également moins importantes pour ce poste.
Les ventes de matériel dépassent le prévisionnel, du matériel a été revendu pour permettre quelques achats (cf paragraphe précédent).
Les sponsors et recettes sur manifestations sont également plus faibles, compte tenu d'un nombre d'événements plus faible qu'en 2009/2010 et à plus petit budget (pas de festival Dragon Boat sur cet exercice).
Enfin, les cotisations sont inférieures au prévisionnel en raison de la légère inflexion dans l’effectif des adhérents du club par rapport à l’exercice précédent.

2.Budget prévisionnel 2011/2012 :

Le budget prévisionnel 2011/2012 est présenté en annexe au présent rapport.
Il porte exceptionnellement sur une période de 16 mois (septembre 2011/décembre 2012) en raison du changement de saisonnalité observé par la Fédération Française de Canoë Kayak (passage à l’année civile).
Toutefois, sur les graphiques précédents ainsi que sur le document annexé, un ratio sur 12 mois (3/4) a été appliqué afin de pouvoir établir des comparaisons d’une saison sur l’autre.
De même, un « bilan » intermédiaire sera dressé au 31 août 2012.

Concernant les dépenses, le poste déplacements est en légère baisse, en raison notamment de l’absence de l’équipe kayak polo sur le championnat nationale 4 (- 1 500 €), les recettes d’activités adhérents sont donc réduites dans la même proportion.
Le poste administratif est en légère hausse en raison du passage du contrat aidé de la secrétaire de 24h à 28h depuis septembre 2011, condition imposée par Pôle Emploi pour le maintien des aides.
Le poste entretien des véhicules est également en baisse en raison de la vente du minibus Boxer vert vendu en novembre 2011, il ne passait pas le contrôle technique et nécessitait des réparations lourdes.
Le poste manifestations augmente très largement, ainsi que les recettes liées ; en effet les manifestations sur l’exercice 2010/11 ont représenté des mouvements financiers limités, et le CKCA accueillera de nombreuses épreuves pour la saison 2011/12, dont en particulier 2 épreuves Dragon Boat (une passée, le Festival DB début octobre 2011, l’autre, 1ère manche de la Coupe de France, à venir en mai 2012). Il y aura en plus le championnat régional slalom sur le Fier en avril, le tournoi régional de kayak polo en avril également et fin octobre le championnat régional de fond en course en ligne.
Les postes liés au personnel (rémunération, formation), sont à la baisse pour tenir compte de la suppression du second poste d’animateur/entraîneur, apparue nécessaire pour rétablir l’équilibre financier du club après 2 années consécutives largement déficitaires. Nous ne sommes pas parvenus à augmenter les recettes et en particulier celles des activités annexes dans une mesure suffisante, pour diverses raisons (contraintes réglementaires et fiscales, qualifications pour l’encadrement, charge de travail des salariés,…).
Les investissements sont enfin revus à la hausse, en effet pour 2010/11 ils ont été « gelés » et limités au strict nécessaire, pour essayer de tendre à l’équilibre budgétaire. De nombreux achats et renouvellement de matériel ont donc été repoussés et sont maintenant pour certains devenus urgents, pour que les activités du club puissent se poursuivre à un niveau équivalent.
Les recettes des cotisations sont revues légèrement à la hausse, visant à un retour à l’effectif de 2009/2010.
Le montant des subventions est maintenu à un niveau équivalent à celui de 2010/11, celui des sponsors et mécènes est revu à la hausse, en raison de l’organisation des épreuves Dragon Boat qui mobilise des partenaires privés que nous remercions. Nous remercions également la société Hydrostadium qui nous a soutenu pour la saison 2010/11, pour les activités d’eau vive et l’entretien du bassin de slalom du Fier.
Le niveau des recettes de prestations reste à un niveau équivalent car une partie des activités ont déjà été réalisées à l’automne 2011, et pour le printemps 2012 des engagements sont déjà pris notamment avec les établissements scolaires. Les stages d’été présentent un intérêt en particulier pour le recrutement de nouveaux adhérents. Enfin, un niveau de recettes important reste nécessaire pour équilibrer ce budget prévisionnel, les investissements étant relancés par ailleurs.

Questions sur le bilan et compte de résultats 2010/11 :

N. Rivallant : Le budget prévisionnel 2010/11 annonçait des amortissements pour un montant de 10 680 € auxquels il faut retrancher 4 558 € d’amortissements différés soit un solde d’environ 6 000 €. Pourquoi le montant réalisé d’élève-t-il à 12 343 € ?
Réponse : L’assemblée générale 2010 avait voté dans le budget prévisionnel une ligne « amortissements différés » (report de valeurs d’amortissement d’un exercice sur l’autre) afin d’établir un prévisionnel à l’équilibre. La ligne « - 4 558€ » s’intitule « dont amortissements différés » et ne vient pas se soustraire au montant des amortissements indiqués (compte 681120) qui est la valeur « solde » (le montant de 4 558 € étant déjà déduit de cette valeur). Le montant de dépassement par rapport au prévisionnel est donc d’environ 2 000€.

Le poste « achats » sur le compte de résultats est supérieur au prévisionnel 2010/11. Quelles en sont les raisons ?
Réponse : Devant la capacité d’investissement très limitée pour l’exercice écoulé, des achats de matériel d’occasion ont été réalisés pour ce qui était urgent et à la faveur de plusieurs opportunités (sponsoring, « bonnes affaires »). Les achats de matériel d’occasion ne sont pas amortis, d’après nos règles comptables, établies par le comité de direction sur les conseils de nos comptables bénévoles successifs (Roger Mazzolo, Denise Moerman).

Mme Delmaire précise que selon les règles comptables le matériel neuf est amorti sur 5 ans, celui d’occasion sur 3 ans.
Réponse : Dans le cadre d’une association, les règles comme le plan comptable peuvent être aménagés pour correspondre au mieux à la réalité de la structure, tant que les règles fiscales et celles imposées par nos financeurs notamment publics sont respectées. Nous ne sommes pas dans le cadre d’une entreprise mais nous avons toujours souhaité être entourés de professionnels – qui nous ont toujours accompagnés bénévolement – pour établir nos bilans et documents comptables. Nous les remercions vivement.

N. Rivallant précise que notre comptable n’est pas « expert comptable » mais comptable de métier.
Réponse : Le CKCA n’a pas d’obligation pour le moment de faire certifier ses comptes par un expert comptable ce qui représenterait une charge financière supplémentaire. L’aide apportée bénévolement par Denise est essentielle et représente une charge importante de travail pour elle. Ses conseils nous ont éclairé pour la gestion du club.
Par ailleurs, depuis 2011, les comptes des associations subventionnées par la mairie d’Annecy au dessus d’un certain seuil font l’objet d’un audit réalisé par les services comptables de la commune. Nous avons été soumis à ce contrôle, sans retour particulier à ce jour.

N. Rivallant demande que soient présentés à l’assemblée générale avec le compte de résultats, le bilan de l’association au 31/08/2011 ainsi que les annexes conformément au code du sport. Il fera suivre sa demande par écrit.
Le bilan est projeté puis distribué. Les annexes n’ont pas été formalisées.

H. Peyret : Le poste de secrétaire représente un coût d’environ 5 000€ équivalent au déficit observé sur l’exercice achevé. Pourquoi dans ces conditions le 2ème poste d’animateur/entraîneur n’a pas été privilégié ?
Réponse : Le bilan 2010/11 présente un déficit de 5 300€ alors même que les investissements ont été largement réduits. Pour l’établissement du budget prévisionnel 2011/12, nous avons étudié différents scénarios. C’est en réalité 10 000 € qui manquent pour boucler le budget, avec 2 postes d’animateurs / entraîneur tout en maintenant une capacité d’investissement suffisante à la hauteur du niveau d’activité du club. Par ailleurs, la présence de 2 salariés pour l’encadrement occasionne une charge de travail administratif, comptable et d’accueil qui ne peut être raisonnablement supportée par des bénévoles comme nous l’avons évoqué plus tôt. Le poste de secrétaire en contrat aidé présente un intérêt marqué pour le club compte tenu de charges limitées au regard du service rendu et du coût réel d’un tel poste.

N. Rivallant : D’après nos chiffres concernant le championnat régional de slalom du Fier organisé par le CKCA en avril 2011, le montant total des recettes s’élève à 993 €, celui des dépenses à 174,82 €. Pourquoi ne retrouve-t-on pas ces montants sur le compte de résultats (compte 751100 à 696 € ) ?
Réponse : Il s’agit vraisemblablement d’erreurs d’imputation des écritures sur les différents comptes, ou de ventilation des recettes / dépenses sur d’autres postes. Le plan comptable a été modifié pour cet exercice 2011, afin d’avoir une meilleure visibilité sur les différentes activités du club ; les postes « généraux » de dépenses et de recettes sont maintenant ventilés par activité. Toutefois, avec les informations qui parviennent pour la comptabilité (généralement de façon dispersée), il est parfois difficile de connaître l’imputation exacte de certaines dépenses (exemple : un plein de gasoil pour les déplacements « locaux »). Nous avons également changé de secrétaire au printemps 2011, ce qui n’a pas simplifié la « continuité » des écritures.
Ces points seront vérifiés.

H. Peyret : Comment va être gérée la procédure de licenciement ? Quelles en seront les conséquences sur l’activité du club ?
Réponse : Il s’agit d’un licenciement économique. Les modalités de réorganisation de l’activité au sein du club seront présentées en fin d’assemblée générale, dans les perspectives et projets pour l’année à venir.
L’assemblée générale est consultée, par vote, sur le budget prévisionnel. La gestion du personnel incombe au bureau et au comité de direction. Dans le cas d’une telle procédure, les protocoles réglementaires à observer nécessitent une certaine confidentialité et ne peuvent faire l’objet d’une publicité générale ou préalable.



Mme Chinal exprime son mécontentement sur le changement des conditions d’encadrement en cours de saison, alors que les licences ont déjà été payées.
Mme Delachenal : Ce n’est pas normal que les parents n’aient pas été informés de cette situation au moment des inscriptions. Comment va être géré l’encadrement des séances en eau vive ?
Mme Ghidini exprime également son inquiétude pour l’avenir de son jeune fils au club, en slalom.
Réponse : Au mois de septembre, pour la reprise des licences, aucune décision n’avait été prise. Nous avons essayé de trouver d’autres solutions dans un premier temps, après publication du bilan 2010/11 (fin septembre). Nous avons d’ailleurs rencontré la mairie d’Annecy courant novembre, pour faire part de nos difficultés et essayer de trouver une solution. Il était donc impossible d’annoncer quoique ce soit début septembre, d’autant plus que cela aurait été contraire aux procédures à observer vis-à-vis du salarié. La gestion du personnel incombe au bureau et au comité de direction.
Concernant la réorganisation des activités du club (abordé plus tard), tout sera mis en œuvre pour que chacun puisse continuer à pratiquer son activité, y compris le slalom, mais l’implication de bénévoles qualifiés pour l’encadrement est plus que jamais nécessaire pour garder un niveau d’activité équivalent. La solidarité entre les différentes pratiques et les différents pratiquants est indispensable et essentielle.

Mise au vote du bilan financier 2010/11 et compte de résultats :

POUR : 28 CONTRE : 10 ABSTENTION : 3

Le bilan financier est adopté par l’assemblée générale.


Questions sur le budget prévisionnel 2011/12 :

Mme Delachenal : Sur le budget prévisionnel, les charges de rémunération de personnel sont prévues à la baisse, alors que celles pour le poste de secrétaire augmentent. Quelles en sont les raisons ?
Réponse : Sur l’exercice écoulé, il y a eu une période de 3 mois (en hiver) où le poste était vacant. Pour l’exercice 2011/12, le poste est budgété sur 12 mois d’où l’augmentation constatée (et en raison d’un volume horaire plus important). Ces charges n’apparaissent pas avec les rémunérations du personnel car c’est SEA 74 qui emploie notre secrétaire, et nous ne réglons qu’une « prestation » qui prend en compte les cotisations diverses d’une part et les aides d’autre part.

N. Rivallant : Pourquoi avoir augmenté le temps de travail du poste de secrétaire de 24h à 28h alors que le bilan étant déficitaire ?
Réponse : C’était une condition imposée par Pôle Emploi pour pouvoir continuer à bénéficier du contrat aidé, lorsqu’il a été renouvelé pour 6 mois en septembre, après approbation du comité de direction. Cela ne représente qu’une augmentation limitée des charges à notre niveau (c’est principalement le passage sur 12 mois qui est la cause de l’augmentation substantielle).

C. Schmitt : Quelle est la position de Pôle Emploi vis-à-vis du club étant donné que le poste de secrétaire n’est visiblement pas pérenne ? Le CKCA a-t-il les moyens de pérenniser ce poste ?
Réponse : L’objectif n’est pas de pérenniser ce poste avec ce type de dispositifs de contrat aidé (CUI), que ce soit pour le club ou Pôle Emploi ; il s’agit de contrats de réinsertion qui ont vocation à faciliter le retour à l’emploi dans le monde professionnel pour les bénéficiaires. Il n’y a donc pas d’ambiguïté avec Pôle Emploi. Le club n’aurait pas de toutes façons les ressources propres pour financer un tel poste. Aussi, le dispositif dont nous bénéficions présente un réel intérêt et permet de faciliter grandement l’accueil physique et téléphonique, la gestion administrative et comptable du club, même s’il faut régulièrement reformer des personnes.

F.D. Maisonneuve et F. Briet présentent plus en détails les modalités des Contrats Uniques d’Insertion. Les contrats aidés seront entièrement revus en 2012.

N. Rivallant : Selon lui, il est possible de pérenniser le 2nd poste d’animateur / entraîneur en supprimant le poste administratif et les frais qui y sont liés :
Réponse : Cette situation a été envisagée par le bureau mais n’est pas plus pérenne (voir réponse à H. Peyret ci avant dans les questions sur le bilan financier). Ce sont 10 000 € qui manquent pour boucler le budget, et qu’il faut pouvoir dégager des activités annexes. Devant les nombreuses difficultés constatées pour leur développement (cf commentaires ci avant), il apparaît aujourd’hui impossible d’atteindre un tel niveau de « rentabilité ».

J.M. Daviet : Pourquoi la baisse de la masse salariale est elle limitée à 3 000 € sur le budget prévisionnel, avec la suppression du second poste d’animateur / entraîneur ?
Sur l’exercice 2011/12, 5 mois sont déjà écoulés avec les frais liés aux deux postes, auxquels il faut ajouter les primes et indemnités de licenciement économique. La suppression du 2nd poste a donc un impact « limité » sur ce budget prévisionnel.

Mise au vote du budget prévisionnel 2011/12 :

POUR : 27 CONTRE : 8 ABSTENTION : 6

Le budget prévisionnel 2011/12 est adopté par l’assemblée générale.


Rapport d’activités
Le rapport d’activités est présenté par Sylvain Munier.

Il tient à remercier ses collègues salariés pour cette saison ainsi que tous les bénévoles qui s’impliquent dans la vie du Club et le soutiennent.

Voir tableau d’activités en PJ

Le nombre de licenciés «°Canoë Plus » est en baisse cette année : 168 licenciés contre 192 en 2010. Si le nombre de licenciés adultes est stable, celui des jeunes est en repli, ce qui est préoccupant. Ceci est lié d’une part aux difficultés de « recrutement » déjà connues les années précédentes et au non renouvellement des licences par un certain nombre de jeunes à la rentrée 2010 (« turn over » important). C’est un sujet qu’il faudra avoir en priorité pour la saison à venir.

L’équipe jeunes ESA : 23 jeunes au total pour l’automne et le Printemps, en nette augmentation par rapport aux saisons précédentes, ce qui est un point positif vis-à-vis des effectifs jeunes.

Cela se ressent sur les coupes des jeunes (poussins benjamins minimes), en slalom, descente, course en ligne et kayak polo, une participation limitée à la coupe des jeunes a été observée. Ceci résulte d’une part de la faiblesse des effectifs d’une part, et de la difficulté de mobiliser les jeunes en dehors des créneaux habituels des séances (contraintes familiales, autres activités…).

Les effectifs des groupes de compétition étaient les suivants (les résultats détaillés sont visibles en annexe) :
En Slalom : 8 bateaux en N2, 7 en N3 et 6 participants au championnat de France. Bravo à Thomas Schmitt et Yann Rivallant pour leur médaille d’argent en C2HC.
En course en ligne – marathon : 3 participants aux championnats de France de Fond, 6 en vitesse et 6 marathon. Juliette Godin a été sélectionnée pour l’équipe régionale espoirs (minimes), elle a disputé les régates nationales de l’Espoir. Elle rapporte une médaille d’argent en K2DM.
Monika Duc a disputé les championnats d’Europe Marathon Masters : elle remporte le titre de Championne d’Europe en K2D, ainsi qu’une médaille d’argent en K1D master !
Enfin, Franck Briet remporte la médaille de Bronze des championnats de France de vitesse en K1H HK.
En Dragon Boat : Le CKCA se classe 3ème club de la Coupe de France, avec une 1ère place sur le 2000 m. L’équipe a également disputé la 1ère course internationale pour le Développement Durable, en partenariat avec l’association Kayak Sans Frontières, au Sénégal.
En kayak polo : L’équipe est cette année encore championne régionale. L’équipe nationale 4 se classe 5ème en demi finales et manque la finale d’une place.
En descente : Thomas Schmitt obtient cette année les titres de Champion de France Classique et Sprint en descente, en K1H Cadet.

L’activité de l’école de pagaie « jeunes » a eu lieu tout au long de l’année, avec le soutien de bénévoles pour l’encadrement (Sébastien, Clément, Lucie). Merci à eux. Des passages de Pagaies Couleurs ont eu lieu.

Pour le groupe kayak de mer, il y a eu des séances tous les mardis soir, sur le lac d’Annecy, et quelques randonnées (lac du Bourget,…).

Stages, entraînements :
Des stages ont eu lieu pendant les vacances de la Toussaint, de Février, de Pâques et au mois de juillet (préparation des championnats de France).
Un stage slalom a été organisé à Liptovsky en Slovaquie au mois d’août, dans le cadre de l’échange entre les deux clubs.
Des athlètes ont également participé aux stages d’entraînement du Comité Régional Rhône Alpes.

Un stage « rivière » a été organisé fin août à Embrun (05), rassemblant adultes et jeunes des différentes activités (30 participants).

Animation scolaire :

Le niveau d’activité est constant avec l’année précédentes : 65 journées au total. Au printemps, il a cette année encore été nécessaire de faire appel ponctuellement a un 3ème cadre pour répondre à la demande et compte tenu des contraintes de gestion du planning des permanents (jours de récupération…).

Le challenge UNSS a été annulé cette année encore pour cause de mauvais temps.

Animation estivale :

La 4ème édition des jeux du lac a cette année dû être annulée pour cause de mauvaises conditions météorologiques.

L’activité au mois d’août reste plus faible, notamment au niveau des groupes. Le volume global de groupes accueillis baisse encore (430 personnes cette année contre 500 en 2010). Ceci résulte d’une part des aléas climatiques réguliers et d’autre part de la baisse des budgets des centres de vacances ou centre aérés, qui pratiquent moins d’activités spécifiques.
L’organisation de l’encadrement des séances avec les AMFPC notamment a été revue et des licences Pagaies Couleurs ont été délivrées.
L’activité des stages à la semaine, en partenariat avec le club de voile (SRVA) a particulièrement bien fonctionné cette année (82 personnes contre 23 en 2010) ce qui est le point positif de la saison. Il y a eu en retour plusieurs nouvelles inscriptions à la rentrée sur ce public ce qui est encourageant.

Pour la mise à disposition, le volume est en légère baisse vis-à-vis des années précédentes, environ 490 personnes, faute notamment au mois de juillet très pluvieux.

Manifestations sportives :

Le club a organisé les épreuves suivantes :
•Championnat régional de Fond à la Base Nautique des Marquisats, le 7 novembre 2010
•Championnat régional slalom sur le Fier, 2 et 3 avril 2011 sur le Fier
•Journée du championnat régional de kayak polo devant l’Impérial, les 9 et 10 avril 2011 avec tenue d’un stand de présentation du club, et quelques baptêmes (kayak et Dragon Boat).
•Co-organisation avec Kayak Sans Frontières de la 1ère course internationale pour le développement durable, à M’Bao au Sénégal, du 3 au 5 mars 2011 (Dragon Boat et pirogue).

Animations sportives :

Porte ouverte des différents Clubs de la base nautique début septembre 2011, beaucoup de passage et de baptêmes réalisés.
Le Challenge UNSS (juin 2011) ainsi que les Jeux du lac (juillet 2011) ont été préparés mais finalement annulés en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Sylvain remercie encore tous les bénévoles qui s’impliquent dans la vie du Club.

Elections au comité directeur

Le comité de direction s’est réuni 5 fois dans la saison pour prendre les décisions importantes concernant le club.

Le comité de direction était composé de 17 personnes (suite à la cooptation votée en AG 2009) :
BEAUDET Lucie 06 31 79 81 70 luciebeaudet@free.fr

BEAUDET Monique 06 66 34 56 62 moniquebeaudet@free.fr

BENOIT Vincent 06 17 01 20 29 vincent.benoit@yahoo.fr

BUESSLER Joel 06 21 53 55 68 jobu@fnac.net

CHINAL Zoë 06 72 48 54 49 super.zozo@wanadoo.fr

COLLOT Virginie 06 98 83 59 67 v_collot@yahoo.fr

DALEX Karl 06 87 85 22 59 karlosnumber5@hotmail.fr

GENET Thomas 06 79 79 47 72 th.genet@laposte.net

HAGER Romain 06 33 31 41 17 rom3690@hotmail.fr

MAISONNEUVE Laurent 07 86 83 04 22 laurentmaisonneuve@orange.fr

MARIANI Christian 04 50 67 55 88 mamanong@hotmail.com

MEILLIER Arnaud 06 75 60 14 44 nonostang@hotmail.fr

MICHAUDET Amélie 06 59 00 57 48 amel.mi@wanadoo.fr

MICHAUDET Nathalie 04 50 64 97 23 alinea651@orange.fr

PRALUS Anouck 06 14 15 76 57 anoukpra@hotmail.com

SCHMITT Valérie 06 27 25 50 64 vale.schmitt@wanadoo.fr

TROTOUX Nicolas 06 88 52 56 71 nicolas.trotoux@laposte.net


Vincent BEROUD et Pierrick MAUJEAN ont été consultés pour leur aide technique en course en ligne et slalom (licenciés d’autres clubs mais actifs au CKCA).

Le bureau était composé de :
Président BUESSLER Joël
Vice présidente BEAUDET Monique
Vice président TROTOUX Nicolas
Trésorière COLLOT Virginie
Vice trésorière PRALUS Anouk
Secrétaire MICHAUDET Nathalie
Vice secrétaire MAISONNEUVE Laurent

Il s’est réuni pour traiter les affaires courantes et est en contact fréquent avec les salariés.

3 membres du comité de direction présentent leur démission : Anouck PRALUS, Karl DALEX et Romain HAGER.
Afin de revenir à 16 personnes pour le comité de direction, seuls 2 postes restent donc à pourvoir.

4 candidats se présentent pour les deux postes ; à la demande de certains membres, le vote est réalisé à bulletin secret.
Les résultats sont :
•Valentin JACOUTOT (28 voix)
•Nicolas RIVALLANT (13 voix)
•Claude SCHMITT (12 voix)
•Frédéric SCOTTON (29 voix)

Frédéric SCOTTON et Valentin JACOUTOT sont donc élus ; le comité de direction leur souhaite la bienvenue et les remercie pour leur engagement.
Il remercie également les autres candidats pour leur proposition.

Intervention de M. Scavini, maire adjoint aux sports de la ville d’Annecy

M. Scavini observe et souligne que « l’exercice démocratique » s’exprime au sein du CKCA, devant les divergences constatées. Il souhaite que le club puisse retrouver plus de sérénité, à l’avenir. C’est une association atypique, de part la richesse des activités proposées. Le club a connu une profonde mutation au cours des dernières années, ce qui est vraisemblablement la cause des débats animés et passionnés.
Toutefois, d’autres associations connaissent également ces évolutions, avec l’apparition de nouvelles disciplines et le développement des pratiques de « loisirs », non compétitives.
Chaque discipline doit pouvoir exister à part entière au sein du CKCA.
Il rappelle enfin son souhait de voir le club continuer à pratiquer les activités en eau vive, et que l’implication des bénévoles est fondamentale pour l’accomplissement du projet de l’association. Il renouvelle son appel à retrouver un climat apaisé, en conclusion.

Montant des cotisations – saison 2011/12 :

Il est proposé à l’assemblée générale de revoir le montant des cotisations pour tenir compte des éléments suivants :
•répercussion de l’augmentation des titres fédéraux de 1,8%, et application de la même augmentation sur la « part club » (inflation).
•changement de saisonnalité : passage des saisons sportives sur l’année civile (décidé par la FFCK) : en conséquence, la saison sportive 2011/12 est une saison de transition qui s’étend sur 16 mois. Les tarifs des cotisations sont donc augmentés de 4/3. Des facilités de paiement sont proposées pour palier à cette augmentation (paiement échelonné dans le temps).
A partir de janvier 2013, les tarifs reviendront sur 12 mois.

Les tarifs résultants et proposés au vote sont donc (voir tableau de détail du calcul en annexe) :

Type de licence Tarif 2010/11 Tarif 2011/12
TOTAL dont part FFCK TOTAL dont part FFCK
Jeunes (saison) 95 € 33,30 € 130 € 45,90 €
Adultes (saison) 135 € 43,50 € 185 € 59,04 €
Adultes (3 mois) 100 € 43,50 € 135 € 59,04 €
Adultes (6 mois) 115 € 43,50 € 155 € 59,04 €
Parents (Licence Canoë Famille) - 60 € 13,33 €
Parents (Licence Canoë Plus) 95 € 43,50 € 130 € 59,04 €

Une nouvelle licence « Parents » est proposée, avec la Licence FFCK « Canoë Famille » ; elle permet à des parents de pratiquer l’activité en bénéficiant des mêmes garanties d’assurance qu’un licencié « Canoë Plus ». Toutefois, cette licence ne permet pas de participer à des compétitions, à des formations, ni d’être juge. Elle ne peut être prise que deux fois au plus.

Les tarifs de l’ensemble des prestations sont également modifiés avec une augmentation de 1,8 %.


Mise au vote des modifications du montant des cotisations :

POUR : 40 CONTRE : 0 ABSTENTION : 1

Ces nouveaux tarifs sont adoptés par l’assemblée générale.


Modification des statuts de l’association :

Il est nécessaire de modifier les statuts de l’association, afin de prendre en compte les éléments suivants :
•nouvelle saisonnalité (année civile) des licences fédérales et saisons sportives ; en conséquence le CKCA doit également se caler sur ce rythme pour son fonctionnement administratif (l’assemblée générale aura lieu en hiver et non plus à l’automne, clôture des comptes au 31 décembre,…).
•prise en compte des nouveaux titres fédéraux permanents (licences Canoë Plus / Pagaies Couleurs / Canoë Famille / Pass Jeune) dans nos statuts pour prendre en compte ces nouveaux adhérents, pour répondre notamment à des problématiques d’encadrement des activités par des cadres fédéraux.

Le comité de direction a préparé une proposition de modification des statuts.

A la demande de plusieurs adhérents, la modification des statuts est reportée à une Assemblée Générale Extraordinaire qui sera convoquée en début d’année 2012.
Réalisations en cours et projets :

Nous arrivons au terme de l’olympiade pour laquelle les objectifs et projets du club avaient été établis par le colloque de 2009, dont une évaluation intermédiaire avait été réalisée lors de la précédente Assemblée Générale.
Ces objectifs et orientations sont donc encore maintenus pour cette 4ème année, et il faudra au cours de l’année 2012 réunir un nouveau colloque pour orienter les projets de l’association sur la période 2013-2018.

La suppression d’un poste d’animateur / entraîneur, faute de moyens financiers suffisants, ne remet pas en cause les orientations sportives précédemment définies, ni la répartition des moyens « matériels », mais nécessite une réorganisation importante du fonctionnement des activités au sein de l’association, particulièrement le slalom et la course en ligne dont le fonctionnement reposait beaucoup sur les cadres salariés (les autres activités fonctionnant déjà plus « en autonomie », grâce à l’action de cadres bénévoles).
Le bureau et le comité directeur travaillent actuellement à cette réorganisation.
Il est nécessaire que chaque activité identifie un « référent », qui aura pour rôle de coordonner et planifier les actions (séances d’entraînement, contenu des séances, compétitions, inscriptions, déplacements…) en étroite relation avec le cadre salarié et le comité de direction. Il aura également un rôle important de communication entre les adhérents qu’il représente et le comité de direction. Il pourra s’appuyer sur un « pool » de cadres ou parents bénévoles qu’il est nécessaire de constituer.
L’intervention de cadres bénévoles sera donc plus nécessaire qu’avant, en particulier sur les créneaux de « forte » activité du club, notamment lundi soir, mercredi et samedi après midi (ainsi que pour les déplacements en compétition). Le cadre salarié interviendra désormais en « conseiller technique » sur les différentes activités, pour la planification des entraînements ainsi que pour l’encadrement de certaines séances « spécifiques » (travail technique, vidéo, préparation des grandes échéances sportives,…). Les autres séances seront gérées par les cadres bénévoles. Nous comptons donc sur la mobilisation la plus forte possible des adhérents, et particulièrement les titulaires d’un diplôme d’encadrement. Pour l’eau vive en particulier où l’encadrement doit être qualifié (moniteur ou BE), il sera nécessaire d’engager des jeunes dans une formation au Monitorat Fédéral Pagaies Couleurs.
La solidarité et la mobilisation seront indispensables en 2012 pour maintenir nos objectifs ambitieux.
Se pose également la question de l’accompagnement des plus grands athlètes vers le Haut Niveau, le prochain colloque devra prendre des orientations à ce sujet ; la disparition progressive des Pôles Espoirs les oblige à rester au sein des clubs, mais il est parfois difficile de leur fournir des conditions d’entraînement optimales (accompagnement, besoins en matériel, nombreux déplacements,…) tout en maintenant notre rôle de club formateur auprès des plus jeunes. Cette problématique est devenue cruciale.


Questions / interventions

C. Schmitt : Exprime qu’il n’y a que très peu voire aucune personne en mesure d’encadrer en eau vive et disponibles ou disposées pour prendre en charge bénévolement des séances. Comment le club compte-t-il remplacer la fonction d’entraîneur slalom qu’occupait Grégory Lebourgeois ?
Réponse : La réorganisation est en cours, selon les modalités exprimées plus haut : chaque discipline identifie un référent, qui travaille en étroite collaboration avec le cadre salarié du club, pour l’organisation de l’ensemble de l’activité. Mais ce référent doit pouvoir également s’appuyer sur des bénévoles pour mettre en œuvre les séances, participer aux compétitions,… Sans cela, rien ne sera possible. Le cadre salarié intervient pour toutes les disciplines. Il prendra en charge la planification « technique » des entraînements, et conseillera les cadres bénévoles qui prendront en charge les séances, afin de maintenir un suivi des athlètes.
Nous sommes toutefois conscients des difficultés pour trouver des bénévoles, ayant déjà été confrontés au problème avant l’arrivée de G. Lebourgeois.

Mme Delachenal : Remercie Grégory Lebourgeois pour son action et l’ambiance qu’il a créé au sein du groupe des slalomeurs mais regrette son départ.
Réponse : Nous avons fait le maximum pour mettre en œuvre les décisions du précédent « colloque », vis-à-vis de la pratique du slalom en particulier ; le recrutement puis l’embauche en CDI à fin 2010 de Grégory Lebourgeois était un signe fort à l’attention des pratiquants de cette activité. Malheureusement, nous ne pouvons conserver deux emplois à temps plein sur nos fonds propres, les deux derniers exercices déficitaires en attestent. La pratique de cette activité sera poursuivie avec le salarié restant, à qui le comité renouvelle toute sa confiance. Ses compétences en eau vive ne sont pas à démontrer et il est souhaitable que les parents et adultes accompagnent ce changement auprès des jeunes avec un discours responsable et respectueux.

C. Schmitt : Pourquoi le club a-t-il été peu représenté sur les manches de la coupe des jeunes slalom en particulier ? Cette tranche d’âge est elle assez prise en compte ?
Réponse : La pratique des jeunes, autour de plusieurs activités en eau calme et en eau vive reste une des priorités majeures du CKCA, que ce soit en terme d’implication des salariés que d’investissements ou d’achats de matériels. Mais nous connaissons depuis 2 ans un « trou » dans nos effectifs « jeunes », dont nous avons déjà longuement parlé en comité de direction, et cherché des solutions. Le recrutement est difficile (pas de retour du public scolaire, un peu mieux sur les stages d’été mais leur fréquentation est variable en raison notamment de l’existence de stages gratuits proposés par la ville d’Annecy). Il y a également un turn over important, et nous avons connu de nombreuses défections, en particulier en début de saison 2010. Par ailleurs, de plus en plus fréquemment, les jeunes ne veulent plus participer à des compétitions : contraintes familiales et weeks ends « alternés », autres activités, pratique « loisir » sans réel engagement,… ce n’est pas le cas général mais nous l’observons de plus en plus en restant impuissants.
Nous manquons également de bénévoles pour accompagner les jeunes sur les coupes des jeunes, qui s’ajoutent aux compétitions régionales et nationales sur lesquelles les cadres salariés sont également mobilisés ; leur temps de travail n’est pas extensible.

C. Maisonneuve : S’occupe bénévolement d’un groupe de l’école de pagaie du mercredi après midi et apporte son expérience ; le groupe qu’il encadre découvre progressivement l’activité, et les différentes disciplines, au rythme d’une séance ou deux par semaine. Pour certains, l’apprentissage est long, surtout d’un point de vue affectif et la pratique en eau vive ne doit pas être abordée prématurément sans quoi ils abandonnent. C’est important également de fédérer le groupe, de créer un « esprit de club » (il faut leur faire pratiquer en équipage, en sport « d’équipe »,…). C’est ainsi qu’ils resteront au club, et qu’ils progresseront aussi bien en eau calme qu’en eau vive. Il faut du temps pour reconstituer un groupe de jeunes « polyvalents » comme le club a connu quelques années en arrière. Les cadres, salariés ou bénévoles, y travaillent.

Calendrier des compétitions organisées en 2011/12 par le CKCA :

- Le Festival Dragon Boat, organisé les 1 et 2 Octobre 2011 sur le Lac d’Annecy (Base Nautique des Marquisats)
- Le championnat régional de slalom aura lieu sur le Fier les 14 et 15 avril 2012
- Une journée de championnat régional kayak polo aura lieu les 28 et 29 avril 2012 à l’Impérial
- La 1ère manche de la coupe de France Dragon Boat sera organisée les 12 et 13 mai 2012 à Divonne (01), en partenariat avec Kayak Sans Frontières (courses open)
- Le championnat régional de fond 2013 (course en ligne) + coupe des jeunes aura lieu le 28 octobre 2012 sur le Lac d’Annecy (Base Nautique des Marquisats)

Devant ce programme chargé, nous comptons encore sur l’engagement de nombreux bénévoles ! Merci d’avance.

Remise de prix

Les performances des athlètes médaillés aux championnats de France ou d’Europe sont saluées et applaudies par l’Assemblée Générale. Les médaillé(e)s se voient remettre un prix par le club :
•M. Thomas Schmitt, double champion de France descente (Classique + Sprint) en K1HC, et médaille d’argent en C2HC en slalom
•M. Yann Rivallant, vice champion de France slalom en C2HC avec Thomas Schmitt
•M. Franck Briet, médaille de bronze en K1HS paracanoë sur 500 m.
•Mme Monika Duc, championne d’Europe master en marathon en K2D et vice championne d’Europe en K1D

Les performances des autres athlètes, et en particulier celles des « expatriés » (pôle de Nancy, pôle de Toulouse, Lyon) sont également saluées.


L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23h25. La séance est clôturée par le pot de l’amitié.

Le secrétaire de séance, Le président,
Nicolas TROTOUX Joël BUESSLER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kayakannecy.superforum.fr
 
ASSEMBLEE GENERALE DU 16 DECEMBRE 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOTO le 2 decembre 2011
» assemblee generale fede peche cantal
» 3 decembre 2011 = Repas de fin d'année
» Assemblée Générale du District du Puy-de-Dôme le 5 juin 2011
» Corrida de Neuf-Brisach - 26 Decembre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur l'ancien forum du CKCA :: REUNION DU COMITE DE DIRECTION-
Sauter vers: